Tuesday, August 20, 2019
Home > OPTIQUE > Comment se protéger de la lumière bleue ?

Comment se protéger de la lumière bleue ?

Télévision, téléphones, tablettes ont envahi notre vie : l’ère du numérique a déjà commencé pour nous tous ! Les nouvelles technologies ont définitivement modifié notre manière de communiquer, de travailler, d’accéder à la connaissance et ont changé notre rapport au temps et à l’espace. Cependant l’utilisation croissante des LED suscite l’inquiétude des scientifiques quant aux effets de la lumière bleue émise par ces diodes électroluminescentes (LED) sur notre œil, et en particulier notre rétine.

La lumière est composée de particules électromagnétiques qui se déplacent par ondes. Ces ondes émettent de l’énergie dont la portée et la force sont variables.On appelle spectre de la lumière, l’ensemble des longueurs d’onde dont elle est constituée. Chacune de ces longueurs d’onde correspond à une couleur.

L’œil humain ne réagit qu’à une partie du spectre : la lumière visible. Cette lumière fait partie du spectre électromagnétique liée à la notion de couleur : violet, indigo, bleu, vert, jaune, orange et rouge. Le spectre visible se situe entre 400 et 700 nanomètres (1nm=10-9m). Chaque couleur correspond à une certaine longueur d’onde :

la-lumiere-bleue-3

De part et d’autre du spectre visible, on trouve des radiations invisibles à l’œil nu comme :
– les infrarouges, qui sont caractéristiques de la lumière émise par les corps chauds : le soleil, les braises, les fers à repasser, les animaux, etc. – les ultraviolets, parfois improprement appelés « lumière froide » qui sont émis par des
corps incandescents extrêmement chauds, comme les étoiles. Ils sont responsables du bronzage, mais aussi des cancers de la peau ou autres brûlures graves.

la-lumiere-bleue-4

La lumière bleue fait partie du spectre de lumière naturelle. Produisant la plus grande quantité d’énergie, elle est celle qui se diffuse le plus. C’est pour cette raison que nous voyons le ciel bleu. Cependant elle est aussi émise artificiellement par les écrans qui nous entourent (téléphone, tablette, ordinateur, télévision, etc.). Nous y sommes donc tous exposés au quotidien, que ce soit au travail ou à la maison.

Les bienfaits de la lumière bleue

La lumière bleue est importante pour notre vision des couleurs. Elle stimule aussi nos fonctions cognitives cérébrales. En effet, l’homme se lève et se couche avec le soleil. Notre horloge biologique s’est adaptée aux signaux quotidiens de la lumière et de l’obscurité : elle utilise ces repères pour réguler nos cycles de sommeil et d’énergie. Ces cycles constituent le rythme circadien (du latin : Optique environ un jour). Ils régulent également notre humeur et notre énergie. Le jour, la lumière du soleil nous vivifie ; la nuit, nous sommes plus réservés et perdons notre dynamisme.

LED coupable ?

Light Emitting Diode ou les diodes électroluminescentes ont littéralement envahi notre environnement. Economiques en raison de leur faible consommation d’énergie et de leur très longue durée de vie, elles sont largement utilisées pour l’éclairage de nos logements et des lieux de travail. Elles sont également employées pour

la-lumiere-bleue-5

l’éclairage de la voie publique, les rues, les autoroutes. On les trouve aussi dans les phares de nos voitures ou encore dans les appareils de luminothérapie, sans oublier les écrans de télévision, d’ordinateur et de smartphones. La lumière bleue émise par les LED est beaucoup plus forte que les ultra-violets et davantage chargée en énergie que la lumière naturelle. On parle d’une luminance de LED jusqu’à 1000 fois plus élevée qu’un éclairage classique (halogène, lampe à basse consommation). Il est donc légitime de se demander si cette lumière présente des risques pour la santé et si l’on peut s’en protéger.

Troubles du sommeil Les études ont montré que la lumière bleue émise par les écrans (télévision, ordinateur, téléphone, etc.) inhibe la production de mélatonine, ce qui rend l’endormissement plus difficile. Une exposition chronique à la lumière bleue, entre autres le soir, peut diminuer la production de mélatonine, l’hormone régulant le sommeil, et perturber ainsi notre cycle circadien. Des chercheurs de Harvard ont associé le travail de nuit et l’exposition à la lumière bleue à plusieurs types de cancers (sein, prostate), au diabète, aux maladies du cœur, à l’obésité et à une augmentation du risque de dépression. Les chercheurs ne savent pas exactement pourquoi l’exposition à la lumière bleue semble avoir des effets aussi nuisibles sur la santé, mais il est évident que l’exposition à la lumière neutralise la sécrétion de mélatonine, et que des taux moins élevés de mélatonine pourraient expliquer le lien avec ces types de problèmes de santé.

Quels sont les effets nefastes de la lumière bleue ?

Les effets nocifs d’un excès d’exposition à la lumière bleue sont de plus en plus mis en évidence dans la littérature scientifique. Une toxicité sur les photorécepteurs de la rétine a été récemment démontrée et l’implication de la lumière bleue dans l’évolution de la DMLA est suspectée. Serge Picaud, chercheur à l’Institut de la Vision à Paris, a réalisé une étude en 2013, en exposant des cellules de rétine de porc (proche de celle de l’homme) à différentes longueurs d’ondes, et a ainsi montré que la lumière entre 415 et 455 nanomètres tuait des cellules. Ses dépôts sousrétiniens deviennent toxiques en présence de cette même lumière bleue. Autrement dit, la couleur bleu foncé, proche des ultra-violets, s’est avérée nocive pour la santé des yeux. Néanmoins, il faut relativiser, car les intensités lumineuses produites par nos écrans sont quand même relativement faibles par rapport au soleil, c’est surtout la surconsommation qui pose problème.

la-lumiere-bleue-6

Entre tablettes, téléphones, ordinateurs et télévisions, nous pouvons passer jusqu’à « six ou sept heures » par jour devant un écran, une raison suffisante pour se protéger en fonction de son utilisation. Que faire pour réduire ces effets indésirables? Les filtres naturels de nos yeux n’offrent pas suffisamment de protection contre la lumière
bleue provenant de nos écrans. Une exposition prolongée à celle-ci peut causer des dommages irréversibles aux yeux et contribuer à la dégénérescence maculaire liée à l’âge pouvant mener à la cécité. Pour les gens passant de longues heures devant un écran, il existe des revêtements antireflets qui coupent une partie de la lumière bleue pour diminuer la fatigue visuelle. Il ne faut pas couper toute la lumière bleue sinon la perception des couleurs en serait affectée. En contrôlant la quantité de lumière bleue qui se rend à l’œil par un revêtement spécifique sur les verres des lunettes, on peut conserver une vision normale des couleurs et améliorer le confort lors du travail à l’écran.

la-lumiere-bleue7

Certaines lunettes solaires de haute qualité ont, en plus du filtre contre les UV, un filtre contre la lumière bleue, protégeant encore plus contre les rayons nocifs qui causent des dégâts au niveau de la rétine. Si vous utilisez beaucoup les appareils électroniques ou si vous passez beaucoup de temps à l’extérieur, demandez un revêtement contre la lumière bleue pour vos lunettes de vue. Vous gagnerez en confort tout en protégeant votre santé oculaire.

La rédaction

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *